Forum DECO DESIGN : Le Forum Décoration et Design, référence sur le net.
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


FORUM DECO + RELOOKING + CONSEILS DECO + TENDANCES DESIGN = FORUM DECO-DESIGN
 
S'enregistrerS'enregistrer  AccueilAccueil  RechercherRechercher  Connexion  

 

 Question Maison - Emission du 25/11/09

Aller en bas 
AuteurMessage
Aldiallo
V.I.P
V.I.P
Aldiallo


Masculin
Nombre de messages : 14745
Localisation : Ici, la bas, ailleurs
Date d'inscription : 11/12/2006

Question Maison - Emission du 25/11/09 Empty
MessageSujet: Question Maison - Emission du 25/11/09   Question Maison - Emission du 25/11/09 Icon_minitimeMer 25 Nov 2009 - 13:03

Tendances : La nacre

Jusque-là utilisée pour faire des boutons ou des bijoux de petits formats, la nacre est désormais façonnée de façon à pouvoir couvrir de plus grandes surfaces et s’avère toujours aussi précieuse.

Rencontre avec un artisan décorateur

Thomas Boog nous explique que la nacre est le revêtement que l’on trouve à l’intérieur de certaines coquilles de mollusques, comme les huîtres ou les ormeaux. Elle est faite notamment de cristaux d’aragonite et de conchyoline.

Et ce qui est merveilleux dans la nacre, nous confie-t-il avec passion, c’est qu’elle accroche la lumière. On extrait la nacre de l’intérieur des coquilles en la découpant. On peut alors utiliser la forme qu’elle a dans la coquille. On peut découper de tout petits carrés, avec lesquels, ensuite, on tapissera des objets (coupelles, bijoux...) de décoration mais aussi du revêtement de meubles. Cela donne un mobilier de forte personnalité.

Il peut également être incrusté dans du béton, pour un sol original et brillant. Enfin, c’est un matériau idéal pour les pièces humides, car il ne craint pas l’eau, bien sûr, et ne jaunit pas. Etant un produit naturel, la nacre demande simplement un peu d’entretien.

Un matériau précieux, source d’inspiration des décorateurs

La nacre, produit vivant, est importée en France de plus de vingt pays différents, dont les Philippines, la Chine, l’Australie ou la Polynésie.

Elle était auparavant réservée au domaine des arts décoratifs mais a, depuis deux ans, envahi le monde de la maison, grâce à de nouveaux procédés d’extraction qui ne mettent pas en péril les espèces et permettent une production quasi industrielle. A Tahiti, par exemple, on trouve des élevages de nacre noire.

Il n’y a aucune législation sur la commercialisation de la nacre, à l’achat ou à la vente, ce qui signifie qu’il n’y a pas besoin de papiers particuliers. C’est pourquoi les architectes et décorateurs, portés par un marché asiatique en effervescence, se sont lancés dans la réalisation de grands chantiers en nacre. Les fabricants l’ont bien compris et proposent la nacre en revêtements muraux, panneaux, filets, plaques, avec des effets décoratifs des plus variés : en damier, en rond.

La nacre permet de beaux effets de matière. On aime ses reflets irisés, ses effets craquelés... Et pour cela, les prix peuvent grimper jusqu’à 3 000 euros le mètre carré ! Mais c’est une vraie matière "riche"...

Sites web


Thomas Boog
Architecture, luminaires, mobilier, objets.


Marbrerie Des Yvelines (MDY)
Marbre, granit, carrelage et pierre.


DK Home (en anglais)
Meubles, luminaires et accessoires.



Dossier : Les économies d’énergie dans la maison

Aujourd’hui, nous essayons d’être de bons éco-citoyens, en faisant toujours plus d’économies d’énergie, afin de protéger un peu notre planète.

Au passage, on évite de jeter l’argent par les fenêtres... des fenêtres mal isolées, par exemple.

L’étiquette Energie

Pour commencer, on peut vivre dans une maison qu’on appelle BBC, un Bâtiment Basse Consommation.

Que l’on loue ou achète une maison neuve ou un appartement ancien, il est primordial désormais de tenir compte des qualités énergétiques de votre habitat. On appelle ça l’étiquette Energie. Les pouvoirs publics l’ont rendue obligatoire, et correspond à la synthèse de la performance de la maison.

Si l’étiquette indique un G, c’est que l’habitat est vraiment très énergivore, parce que très mal isolé. Il consomme jusqu’à 450 kwatt/h au mètre carré. Si des travaux sont faits pour améliorer l’isolation et le chauffage, et réduire la consommation d’électricité, alors, on peut arriver à la lettre B, avec 80 kwatt/h par mètre carré, ce qui va devenir la norme du bâtiment consommation dans l’existant.

Des règles et des gestes simples pour un logement BBC

Vous pouvez commencer par effectuer quelques travaux, afin d’éviter la fuite de la chaleur par le toit, les fenêtres, les murs... Mais dans le cas d’un bâtiment que l’on a en location, ce n’est pas toujours simple, et cela peut être coûteux sur le moment. Même si, à terme, cela permet de réelles économies financières autant qu’énergétiques.

En dehors des travaux, il y a une série d’automatismes à prendre :


débrancher ses appareils ménagers, hi-fi, chargeurs de téléphone... et ne pas les laisser en veille ;

acheter, autant que possible, de l’électroménager avec une étiquette A, plus cher à l’achat mais qui baisse les factures en consommant moins d’eau et moins d’électricité ;

dégivrer régulièrement les réfrigérateurs et congélateurs. On estime que cela est nécessaire dès que la couche de givre atteint 3 mm ;

ne pas laisser couler l’eau et équiper ses robinet d’un "mousseur", qui fait baisser d’environ 30 % la consommation d’eau ;

choisir de prendre moins de bains et plus de douches rapides.


Mais il y a également des astuces très simples, auxquelles il fallait juste penser : Comme disposer ses meubles de façon à avoir le moins possible besoin de lumière artificielle, en mettant, par exemple, le fauteuil ou le bureau vers la fenêtre, ou peindre ses murs en blanc, couleur qui reflète mieux la lumière.

Si l’on considère que l’énergie représente environ 8 % de notre budget, dont 65 % pour le chauffage, 16 % pour l’électricité et environ 13 % pour l’eau chaude sanitaire, on réalise que ces petits efforts quotidiens pourront préserver, d’une part, l’environnement et, d’autre part, notre portefeuille !

Sites web


Ma maison pour agir


Espace éco-citoyens


Domexpo


Rencontre : André Bousquet : concepteur d’interrupteurs

Parce qu’un jour, il en a eu marre de brancher de vulgaires interrupteurs en plastique dans des lieux prestigieux et magnifiques, André Bousquet a eu l’idée géniale de créer... des interrupteurs de luxe !

Aujourd’hui, sa société travaille toute sorte matériaux, des plus nobles aux plus précieux.

André Bousquet s’inspire du passé pour aller de l’avant, aussi, il en résulte des produits sobres, élégants, alliant modernité et tradition. Ainsi, c’est en faisant de l’électricité que la lumière est venue jusqu’à lui... mais pour le plus grand plaisir du beau !

Adresses utiles


Meljac
André et Florence Bousquet
3, rue de la procession - 75015 Paris
Tél. : 01 40 61 08 43 - Fax : 01 40 61 08 46
- Showroom Rhône-Alpes
5, rue Charles-Dullin - 69002 Lyon
Tél. : 04 78 38 37 72 - Fax : 04 78 38 09 64

Voir la vidéo

SOS Maison : Aménager une chambre d’enfant

Audrey et Eric vont être bientôt parents, mais ils n’ont qu’une chambre d’amis, en enfilade avec leur chambre.

Ils souhaitent créer une vraie chambre d’enfant et ont fait appel à l’équipe de "SOS Maison", toujours opérationnelle !

Etat des lieux avant travaux

Avant notre intervention, il y avait un couloir qui menait à une chambre d’amis, faisant également office de bureau. Un bureau très particulier, puisqu’il sert aussi de maison pour le chat !

Le couloir arrive sur la partie en bas à droite de la pièce, et au fond à gauche, on accède à la chambre des parents. Le souci est que, si l’on ferme purement et simplement la pièce en montant une cloison, on crée un long couloir en L interminable et on perd le charme de l’appartement, ainsi que l’espace bureau-chat...

Créer une vraie chambre d’enfant...

Philippe Demougeot propose de ne monter une vraie cloison que sur une partie, pour créer la chambre du bébé. Par chance, il y a une petite fenêtre, ce qui est crucial pour ventiler la pièce.

Sur la première partie de la séparation, une porte coulissante permet de ne pas casser la perspective que l’on a depuis le couloir. Cela évite donc le long couloir et lui donne une nouvelle dimension.

... sans perdre le charme de l’appartement !

Enfin, sur la dernière partie de la séparation, une sorte d’alcôve a été créée, dans laquelle, on a installé le fameux bureau-chat. Celle-ci faite, du côté de la chambre, un espace plus étroit devient un lieu nuit, où un berceau a déjà trouvé sa place.

Enfin, cette même alcôve-bureau est séparée du petit couloir tout nouvellement créé, menant à la chambre des parents, par une porte vitrée. Ainsi, Eric et Audrey disposent désormais d’une vraie chambre de bébé et d’un espace de bureau, qui fait une sorte d’antichambre à la chambre des parents.

Pour finir, les moulures sur les murs ont été refaites à l’identique sur la nouvelle cloison, afin de garder l’esprit de cet appartement, à la fois sobre et élégant. L’ensemble est pratique, esthétique et original, comme toujours !

Adresses utiles


Philippe Demougeot
144, rue du chemin vert - 75011 Paris
Email : philippedemougeot@prod.fr
Architecte DPLG.


François-Xavier de Milleville
44, quai Auguste-Prévost - 77500 Chelles
Email : f.demilleville@numericable.com
Entrepreneur.


Voir la vidéo : Avant
Voir la vidéo : Après

_________________
Question Maison - Emission du 25/11/09 BANNIEREcopy
Revenir en haut Aller en bas
 
Question Maison - Emission du 25/11/09
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum DECO DESIGN : Le Forum Décoration et Design, référence sur le net. :: Partie II : Discussion Générale :: La Maison France 5-
Sauter vers: